Syndicat FO des Instituteurs et Professeurs du Bas-Rhin
Maison des syndicats 1, rue Sédillot 67000 STRASBOURG
Tel : 03.88.35.24.22 ou 03.88.09.42.79 snudi.fo67@orange.fr


Groupe de travail n°4 : conseillers pédagogiques
Publié; le 2 décembre 2013 | snudi FO 67

GT4 - Conseillers pédagogiques : première séance du 26 novembre 1607 heures annuelles et un nouveau métier de « responsable pédagogique » en dehors des statuts actuels

Le ministère affiche là également la volonté de prendre en compte les missions très importantes des conseillers pédagogiques. Ils deviendraient des « responsables pédagogiques ». Au nom de cette nouvelle « responsabilité », ils seraient soumis aux 1607 heures du décret n°2000-815 du 25 août 2000 de la Fonction Publique, avec un recrutement qui deviendrait totalement un recrutement au profil sur poste précis avec fiche de poste. Ils sortiraient donc de tout cadre réglementaire actuel, leurs missions et obligations de service seraient définies localement par la fiche de poste rédigée par le DASEN ou l’IEN ou tout partenaire du PEDT ! Plus aucune différenciation entre les conseillers pédagogiques départementaux ou de circonscription : là aussi se dessine la filière de « responsable pédagogique de l’Education nationale » (où seraient les CPC, les IEN, …), s’opposant aux corps particuliers, ce qui permet, première étape, de modifier leurs obligations de service pour les aligner sur un temps de travail Fonction Publique ! En contrepartie, le Ministère prévoit une revalorisation financière royale de…50 euros par mois ! Rappelons que les Conseillers pédagogiques ont été exclus de l’attribution de l’ISAE. Le SNUDI FO a rappelé son attachement à ce que les Conseillers pédagogiques demeurent des enseignants du 1er degré et que comme tous les PE ils sont soumis aux mêmes obligations de service. Ce n’est pas parce que ces personnels font bien plus que leur temps réglementaire que le ministère doit en profiter pour réglementer…la déréglementation ! Par ailleurs le fameux décret sur lequel s’appuie le Ministère indique dans son article 7 : les régimes d’obligations de service sont, pour les personnels en relevant, ceux définis dans les statuts particuliers de leur corps ou dans un texte réglementaire relatif à un ou plusieurs corps ». On ne peut donc en aucune manière les aligner sur un régime général. La CGT et SUD ont rejoint cette position. Le SE et le SGEN CFDT ont approuvé ce cadrage de leur temps de service, ainsi que le SNUipp dans un premier temps. Devant les interventions répétées du SNUDI FO pour démonter cette proposition, qui par ailleurs n’a jamais été portée par aucun conseiller pédagogique, le SNUipp a proposé que cette question des 1607 heures rejoigne plutôt la discussion plus large des ORS des PE et a proposé plutôt un chiffrage allant vers 38 semaines sur 5 jours pour les conseillers pédagogiques ! Ce que le ministère s’est empressé d’approuver comme nouvelle base de discussion dans le prochain groupe de travail sur cette catégorie de personnels. Concernant la pseudo revalorisation financière proposée, FO et CGT ont exprimé leur désaccord.

Entendu lors de ce groupe de travail : SE UNSA : « il nous manquait depuis plusieurs années une référence pour les ORS des conseillers pédagogiques, les 1607 heures nous conviennent tout à fait » !!! SNUipp : « en ce qui concerne leurs missions, il faut veiller à bien écrire qu’ils doivent accompagner les équipes d’école dans les nouvelles missions et dispositifs qui sont à mettre en œuvre : rythmes scolaires, plus de maîtres que de classes,… » !!!

A suivre également...

cale




Documents Liés
GT4 : CPC
PDF - 224.6 ko
Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
Réforme du collège : école/collège, une même logique, l’austérité et la territorialisation des statuts
Nouveaux programmes de maternelle : retour aux jardins d’enfants municipaux ?
Rythmes scolaires : la réglementation statutaire prime sur les chartes, protocoles et autres conventions
Refondation de l’éducation prioritaire : l’analyse du SNUDI-FO
Education prioritaire : la liste des écoles REP/REP+
Rythmes scolaires : pagaille, exaspération et résistance !
Haro sur l’évaluation !
Le nouveau socle : école low-cost et logique économique !
Rythmes scolaires : des chartes qui se substitueraient au statut !
Ecole du socle : pourquoi le SNUDI-FO s’y oppose !
Rythmes scolaires : les faits confirment la nocivité de la réforme !
Nouveaux rythmes scolaires ou comment supprimer discrètement des moyens !
Le décret HAMON sur les obligations de service des TR et des PE exerçant sur plusieurs écoles, c’est la déréglementation généralisée !
Groupe de travail RASED : attention danger !
RASED : un projet de ciculaire qui confirme la disparition des réseaux d’aide
Rythmes scolaires : 0 voix lors du CTM du 5 mai
Rythmes scolaires : le projet de décret ne répond pas aux revendications des collègues et confirme la nécessité d’abandonner la réforme !
Rythmes scolaires à Strasbourg : la débâcle !
ALERTE RYTHMES SCOLAIRES : la ville de Strasbourg sur le point de faire machine arrière !
Rythmes scolaires : le seul "assouplissement" possible, c’est l’abrogation !
< 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |>
SPIP 2.1.26 [21262] habillé par le Snudi Fo