Syndicat FO des Instituteurs et Professeurs du Bas-Rhin
Maison des syndicats 1, rue Sédillot 67000 STRASBOURG
Tel : 03.88.35.24.22 ou 03.88.09.42.79 snudi.fo67@orange.fr


GT du 23 janvier 2014 : le compte-rendu
Publié; le 24 janvier 2014 | snudi FO 67

Le SNUDI-FO siégeait hier matin lors d’un groupe technique présidé par l’IENA, JB Ladaique.

Les rythmes scolaires : Le sujet accapare toutes les énergies en ce moment après la publication très médiatisée de l’organisation de la nouvelle semaine scolaire sur Strasbourg. Suite à la demande ministérielle de repousser toutes les échéances pour l’examen de la carte scolaire, les décisions concernant les nouveaux rythmes seront prises après le CDEN du 11 avril 2014. Un 2ème CDEN se tiendra en juin pour toutes les communes et les écoles n’ayant pas encore fait de propositions horaires.

Une fois de plus, les difficultés engendrées par le décret sur les rythmes scolaires se multiplient et certaines organisations syndicales semblent découvrir le problème ! Un comble...

Tout le monde se rend bien compte que l’intérêt des élèves est secondaire et que la priorité n’est absolument pas donnée au volet pédagogique. Même l’administration ne se cache plus et l’avoue ouvertement. L’abrogation de ce décret et la suspension de la réforme est plus que jamais à l’ordre du jour !

De nombreuses questions tournent autour des propositions des conseils d’école qui entreraient en concurrence avec les propositions des communes. La réponse pour Strasbourg est sans appel...l’administration ne tiendra plus compte des propositions émanant des conseils d’école !! A quoi bon les réunir. Dans les autres cas, c’est l’IEN de la circonscription qui est chargé de faire remonter une seule proposition à la DASEN en conciliant au mieux toutes les propositions qu’il a entre les mains !!

La circulaire Temps Partiel pour la rentrée 2014 : Débat houleux sur les quotités à venir notamment sur les quotités "flottantes" et sur des obligations de service "ajustables".

Le SNUDI-FO intervient pour dénoncer des variables d’ajustement concernant les obligations de service des collègues. A ce stade, l’administration se met en porte-à-faux avec le cadre réglementaire en proposant une variable d’ajustement sur les APC (certains faisant plus que 36h, d’autres moins) qui recueille l’avis favorables des organisations syndicales soutenant la réforme depuis le départ !

Un tel dispositif instituerait l’annualisation du temps de travail des collègues, généralisant par avance le projet de décret (rejeté par le SNUDI-FO, le SNUipp, la CGT et SUD) d’annualisation du temps de travail des remplaçants et des compléments de temps partiel.

Le SNUDI-FO s’y oppose donc fermement et rappelle que les obligations de service des enseignants sont les mêmes pour tous, qu’ils soient titulaires d’un poste ou pas !

Sur le principe, tant que le Bas-Rhin sera excédentaire, les temps partiels sur autorisation devraient être accordés.

Le SNUDI-FO dénonce à nouveau l’impossibilité de pouvoir travailler à 80% autrement que de manière annualisée pour le moment. Nous sensibilisons également l’administration aux quotités légérement supérieures à 50% et à 80% qui conduiraient les collègues à percevoir moins, ou plus du tout dans le pire des cas, de complément de la CAF pour libre choix d’activités.

C’est une véritable cacophonie pour organiser le temps partiel avec ce décret sur les rythmes scolaires et l’IENA prend la décision de repousser la parution de la circulaire voyant certains syndicats s’offusquer que l’administration ne respecte pas le cadre réglementaire. A suivre...

Mouvement 2014 : ce qui change cette année...

sur les bonifications : Bonification en faveur des personnels affectés en MECS (Maison éducative à caractère social) avec unité d’enseignement. Elle est accordée au terme de la 3ème année d’exercice continu (à titre provisoire ou définitif) dans l’une et/ou l’autre des maisons d’enfants à caractère social suivantes : Oberlin LA BROQUE, Château d’Angleterre BISCHHEIM, Mercian BENFELD, St Joseph STRASBOURG. Bonification en faveur des personnels exerçant en ZEP : elle est accordée au terme de la 3ème année d’exercice continu (à titre provisoire ou définitif) dans une ZEP, sur tout type de poste, pour une mutation sur un poste de toute nature, en ZEP ou hors ZEP. Cette ancienneté disparaît après une mutation hors ZEP. Bonification pour 3 ans = 1.5 points (0.50 x3)

Maximum de la bonification : 3 points ( 6 ans ou plus d’exercice)

Bonification en faveur des personnels dans les circonscriptions des Vosges du Nord et Wissembourg : elle est accordée aux enseignants ayant obtenu une mutation à compter du 01/09/2009 dans les circos des Vosges du Nord ou celled e Wissembourg. Au terme de la 3ème année d’exercice sur des postes de toute nature (à titre provisoire ou définitif), ils obtiendront pour une mutation sur tout type de poste : Bonification pour 3 ans = 1.5 points (0.5 x3)

Maximum de la bonification : 3 points (6 ans d’exercice ou plus)

sur les poste à profils : afin de limiter les réactions en chaîne dans le mouvement, les derniers recrutements sur poste à profil seront arrêtés mi-juin afin de permettre leur validation lors de la CAPD du 2ème temps du mouvement.

Permutations informatisées : 74 collègues ont déposé leur demande de mutation cette année. Le SNUDI-FO continue son travail de vérification des barèmes. Prenez contact pour ceux qui ne l’ont pas encore fait.

cale




Rechercher sur le Site
SPIP 2.1.26 [21262] habillé par le Snudi Fo