Syndicat FO des Instituteurs et Professeurs du Bas-Rhin
Maison des syndicats 1, rue Sédillot 67000 STRASBOURG
Tel : 03.88.35.24.22 ou 03.88.09.42.79 snudi.fo67@orange.fr


Rythmes scolaires à Strasbourg : la débâcle !
Publié; le 17 avril 2014 | snudi FO 67

Madame Françoise BUFFET, nouvelle adjointe au maire chargée de l’éducation pour la ville de Strasbourg (en remplacement de Mme DREYER) a reçu les organisations syndicales ce mercredi.

Etaient présents : le SNUDI-FO, le SNUipp-FSU, le SGEN-CFDT et le SE-UNSA.

En préambule, le SNUDI-FO a tenu rappeler que ces derniers temps, le dialogue social n’était plus possible entre les représentants de la villes et les enseignants et que l’espoir était grand que le changement de responsable à la ville permette un retour à des relations plus sereines.

Nous avons signifié à Madame BUFFET que le SNUDI-FO venait sur un seul mandat : la suspension immédiate de l’application du décret sur les rythmes scolaires à Strasbourg, vu le désastre annoncé.

Le SNUipp-FSU à rejoint la position de Force Ouvrière en revendiquant aussi la suspension immédiate.

Le SGEN-CFDT, quant à lui, est venu avec pour mandat « de s’assurer que la réforme des rythmes ne soit pas remise en cause » et demande un bilan à la fin de l’année prochaine (les collègues apprécieront !). Le SE-UNSA se dit favorable à cette réforme mais dénonce la forme qu’elle a prise à Strasbourg. Mme BUFFET nous a expliqué qu’elle vient de prendre ses fonctions et qu’elle découvre…

Elle aurait souhaité revenir sur le dispositif tel qu’il a été choisi mais a reçu une fin de non recevoir de la part dela DASEN (IA) du Bas-Rhin. (comme le SNUDI-FO l’avait annoncé la veille dans notre mail d’alerte aux écoles)

Elle est bien consciente des difficultés d’application du scénario envisagé (contrairement à son prédécesseur qui trouvait cela formidable).

Les prétentions de la mairie sont revues à la baisse. Mme BUFFET explique qu’il va falloir « partir modestement » pour les activités pour lisser la semaine. L’important pour elle, c’est que les enfants partent tous les jours à la même heure (le péri-scolaire ou le scolaire ce qui entretient la confusion comme nous le dénonçons). En bref, pour les parents, les enfants sont à l’école jusqu’à 16h15, scolaire ou périscolaire, peu importe.

C’est bien le scénario des journées alternées qui est gardé comme base de travail mais pour être lissé !!!

Le SNUDI-FO est intervenu pour dire qu’à adapter les horaires scolaires afin de permettre l’organisation des activités démontrait bien que la mise en place du dispositif se faisait au détriment du scolaire et provoquait la destruction de l’école (emploi du temps, occupation des locaux, conditions de travail des enseignants…).

Lorsque le SNUDI-FO a expliqué le massacre que constituait la mise en place du dispositif en maternelle, Madame BUFFET a été très attentive et a déclaré qu’elle partageait nos inquiétudes, surtout sur l’analyse que FO a faite sur les après-midi. Elle se dit très sensible à ce dossier et va tout mettre en œuvre pour assouplir le dispositif en maternelle d’ici le mois de juin.

Le SNUDI-FO a rappelé que nous étions avant tout un syndicat de salariés et qu’à ce titre, notre rôle est la défense des conditions de travail de nos collègues qui sont mises à mal par cette réforme.

Nous avons conclu en réaffirmant que la seule souplesse, c’est la suspension immédiate de la mise en place.

Nous avons apprécié l’écoute de Mme BUFFET, mais seuls les faits et les décisions qui seront prises seront jugés. D’ailleurs, nous avons rappelé que tout était possible jusqu’au CDEN du mois de juin.

L’adjointe au maire a donné rendez-vous aux organisations syndicales au mois de juin sur ce sujet.

Pour Force Ouvrière, la seule revendication reste l’abrogation du décret sur les rythmes scolaires.

cale




Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
L’inclusion scolaire condamne l’enseignement spécialisé à la disparition !
Création des Indemnités de missions particulières : pour le SNUDI-FO, c’est toujours NON !
Rythmes scolaires : rapport de la Sénatrice Cartron !
Création du corps unique de psychologues scolaires : un marché de dupes !
Journées de refondation de l’école : aveuglement et obstination !
Direction d’école : le SNUDI-FO n’acceptera ni charte ni protocole !
Postes en EREA : alerte générale !
"La loi de refondation de l’école clouée au pilori !"
Lourdes menaces sur les SEGPA
Rapport sur l’avenir des circonscriptions du 1er degré
Le Conseil Supérieur de l’Education rejette le projet de programmes de la Ministre !
Rythmes scolaires : compte-rendu de l’audience
Décret relatif aux fonctions de maître formateur et de conseiller pédagogique : c’est NON pour Force Ouvrière
Rythmes scolaires : le dossier n’est pas clos !
Projet de circulaire CLIS-ULIS
Rythmes scolaires : le massacre doit cesser, le SNUDI-FO s’adresse directement à la Ministre !
Réforme du collège : une pétition à signer et une nouvelle journée nationale d’actions
Projet de circulaire des SEGPA : les craintes se confirment !
Assises de l’Education : qui veut détruire l’Ecole remplace les personnels statutaires par des "partenaires"
Rythmes scolaires : les municipalités modifient les horaires unilatéralement, merci messieurs Peillon et Hamon !
1 | 2 | 3 | 4 | 5 |>
SPIP 2.1.26 [21262] habillé par le Snudi Fo