Syndicat FO des Instituteurs et Professeurs du Bas-Rhin
Maison des syndicats 1, rue Sédillot 67000 STRASBOURG
Tel : 03.88.35.24.22 ou 03.88.09.42.79 snudi.fo67@orange.fr


Nouveaux rythmes scolaires ou comment supprimer discrètement des moyens !
Publié; le 29 août 2014 | snudi FO 67

Le SNUDI-FO attire l’attention de tous les collègues sur les conséquences de la réforme des rythmes scolaires en terme de suppression larvée de « moyens ».

En effet, une des conséquences de la disparité des durées de temps d’enseignement entre les écoles, c’est que le service des PE affectés sur plusieurs établissements n’aboutit souvent pas à 100 %.

Si dans certains cas, cette quotité dépasse les 100 % (d’où la publication du nouveau décret HAMON), dans d’autres cas, la quotité de service est inférieure, nos collègues étant payés tout de même sur la base d’un service complet.

Cette situation n’a pas échappé au ministère qui, dans le cadre de l’application de la LOLF et de la gestion des personnels non pas en poste mais en masse budgétaire, enjoint les DASEN de « récupérer » globalement ces « pertes ».

Cela se traduit de manières diverses. Dans un département, par exemple, l’administration elle-même évalue cette perte de moyens à 8 Equivalent Temps Plein. En conséquence, le DASEN a augmenté le nombre d’EXEAT accordés tandis qu’il a limité le nombre d’INEAT. Cette orientation aboutit à avoir moins d’enseignants que de postes. C’est ainsi que 3 postes de TR ne sont pas pourvus, ce qui permet au DASEN d’effectuer une économie sur la masse budgétaire.

Aux revendications de recrutement par ouverture de la liste complémentaire ou d’augmentation du nombre d’INEAT, il répond invariablement qu’il a consigne de ne pas recruter un seul enseignant supplémentaire.

Ainsi il s’agit d’une nouvelle économie qui aboutit à des suppressions larvées de moyens et de postes. Dans ce cas, c’est donc 3 postes qui seront « inoccupés » et qui viendront se rajouter aux 5 fermetures officielles !!!

cale




SPIP 2.1.26 [21262] habillé par le Snudi Fo