Syndicat FO des Instituteurs et Professeurs du Bas-Rhin
Maison des syndicats 1, rue Sédillot 67000 STRASBOURG
Tel : 03.88.35.24.22 ou 03.88.09.42.79 snudi.fo67@orange.fr


Le CSE approuve le projet de loi Peillon, FO a voté contre !
Publié; le 19 décembre 2012 | snudi FO 67

Au Conseil supérieur de l’éducation (CSE) du 14 décembre, la confédération FORCE OUVRIERE et la Fédération FO de l’enseignement, de la culture et de la formation professionnelle (FNECFP-FO) ont interpelé le ministre de l’éducation nationale sur le projet de « loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école ».

Après avoir rappelé au ministre que la concertation n’a aucunement permis l’établissement d’un « consensus », FORCE OUVRIERE a indiqué que le projet de loi (comme d’ailleurs le projet de décret relatif aux rythmes scolaires) confirme toutes les craintes qu’elle a déjà exprimées.

FORCE OUVRIERE ne peut cautionner les principes du « socle commun de compétences » ou de « l’école du socle », érigés ici en nouveau fondement de l’enseignement obligatoire.

Avec les personnels, FORCE OUVRIERE reste attachée aux connaissances et aux qualifications et ne veut pas qu’on leur substitue les « compétences » de l’école du socle, ni qu’on remette en cause les statuts particuliers des enseignants, qui sont garants de leur mission.

Avec le projet d’acte III de décentralisation (annonces du gouvernement de transfert aux Régions de la formation professionnelle initiale et leur mise à disposition des conseillers d’orientation), cette logique entraînerait une différenciation territoriale des missions de l’école de la République, notamment par la mise en œuvre de « projets éducatifs territoriaux » ou par le renforcement de la présence des collectivités territoriales dans les Conseils d’administration et Conseils d’école ou par la création obligatoire de contrats d’objectifs tripartites (Etat, collectivité, établissement).

Le texte portant atteinte aux principes de l’école publique, un des piliers de la République une et indivisible et ne répondant pas aux revendications des personnels, FORCE OUVRIERE s’est prononcée contre ce projet de loi.

Le vote des syndicats au CSE du 14 décembre :

- la CFDT, l’UNSA ont voté pour le projet de « loi d’orientation et de programmation »

- la FSU (snuipp-snes) s’est abstenue

- Force Ouvrière, la CGT et Sud ont voté contre

Déclaration de FO au CSE :

PDF - 44.6 ko
Déclaration FO
cale




Documents Liés
Déclaration FO
PDF - 44.6 ko
Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
L’inclusion scolaire condamne l’enseignement spécialisé à la disparition !
Création des Indemnités de missions particulières : pour le SNUDI-FO, c’est toujours NON !
Rythmes scolaires : rapport de la Sénatrice Cartron !
Création du corps unique de psychologues scolaires : un marché de dupes !
Journées de refondation de l’école : aveuglement et obstination !
Direction d’école : le SNUDI-FO n’acceptera ni charte ni protocole !
Postes en EREA : alerte générale !
"La loi de refondation de l’école clouée au pilori !"
Lourdes menaces sur les SEGPA
Rapport sur l’avenir des circonscriptions du 1er degré
Le Conseil Supérieur de l’Education rejette le projet de programmes de la Ministre !
Rythmes scolaires : compte-rendu de l’audience
Décret relatif aux fonctions de maître formateur et de conseiller pédagogique : c’est NON pour Force Ouvrière
Rythmes scolaires : le dossier n’est pas clos !
Projet de circulaire CLIS-ULIS
Rythmes scolaires : le massacre doit cesser, le SNUDI-FO s’adresse directement à la Ministre !
Réforme du collège : une pétition à signer et une nouvelle journée nationale d’actions
Projet de circulaire des SEGPA : les craintes se confirment !
Assises de l’Education : qui veut détruire l’Ecole remplace les personnels statutaires par des "partenaires"
Rythmes scolaires : les municipalités modifient les horaires unilatéralement, merci messieurs Peillon et Hamon !
1 | 2 | 3 | 4 | 5 |>
SPIP 2.1.26 [21262] habillé par le Snudi Fo