Syndicat FO des Instituteurs et Professeurs du Bas-Rhin
Maison des syndicats 1, rue Sédillot 67000 STRASBOURG
Tel : 03.88.35.24.22 ou 03.88.09.42.79 snudi.fo67@orange.fr


Audience SNUDI-FO/DASEN pour les REP/REP+
Publié; le 23 avril 2015 | snudi FO 67

Suite à notre RIS « spéciale REP+ », le SNUDI-FO a demandé audience auprès de l’Inspectrice d’Académie avec le mandat confié par les nombreux collègues présents à la RIS : la garantie du respect de notre statut et de nos obligations réglementaires de service au vu des menaces que représente la mise en place des REP+. Nous avons été reçus par Mme WELTZER, Inspectrice d’Académie, M. DICKELE IA adjoint, M LADAIQUE, IENA et M BERNARD, secrétaire général.

Nous avons exposé à l’administration les dérives qu’a déjà connu le réseau REP+ préfigurateur (Erasme) cette année, mais aussi ce que certains inspecteurs annonçaient déjà pour l’année à venir dans les réseaux entrant dans le dispositif à la rentrée scolaire prochaine.

Le premier point abordé a été les 9 jours de décharge d’enseignement pour les collègues. Le SNUDI-FO a relayé la crainte et le refus catégorique des collègues que ces 9 jours soient globalisés en un crédit temps. En effet, dans le réseau préfigurateur, des réunions ont pu avoir lieu le mercredi après-midi ou après la classe les autres jours. De surcroît, des collègues ont été prévenus parfois la veille qu’ils seraient déchargés d’enseignement le lendemain.

Nous avons rappelé que le SNUDI-FO est opposé à toute annualisation du temps de travail, qu’en Education Prioritaire beaucoup de nos collègues sont jeunes parents et ne peuvent donc pas adapter leur vie personnelle (garde d’enfant…) aux exigences non règlementaires de l’administration. Par conséquent, nous demandons la tenue des réunions et formations sur le temps scolaire déchargé. Il nous a été répondu que c’est pour cela qu’il y a eu des réseaux préfigurateurs, en quelque sorte pour essuyer les plâtres.

Cependant la question a posé des difficultés à l’administration. Nous avons assisté à « une discussion animée » entre les quatre représentants de l’administration avant que l’IA tranche et nous assure que le principe de base doit être le temps d’enseignement scolaire et l’exception, le temps hors enseignement. Il nous a d’ailleurs été indiqué que 13 postes de remplaçants seraient créés et que le calendrier de ces 9 journées devrait se faire au cours du 3ème trimestre.

Le SNUDI-FO fait remarquer que l’enveloppe budgétaire consacrée à l’Education Prioritaire se fait au détriment du remplacement ordinaire qui ne sera pas amélioré et des ouvertures potentielles de classes dans le reste du département qui ne seront pas réalisées !

Nous avons aussi abordé d’autres problèmes survenus dans le réseau préfigurateur. Les collègues ont été ainsi destinataires d’invitations à participer à des réunions le mercredi après-midi. Certains d’entre eux n’y sont pas allés et ont subi des représailles de la part de leur inspecteur. Le SNUDI-FO a rappelé qu’une invitation n’était pas une convocation ret qu’elle pouvait se décliner. L’administration nous a donné raison.

Toujours dans ce réseau, des collègues à temps partiel ont été sommés d’assister à une formation sur leur journée non travaillée. Le SNUDI-FO s’est indigné de ce non respect des collègues et des pressions exercées par la hiérarchie. Là encore, l’administration nous a donné raison et assuré que ce genre de procédé n’aurait plus cours, qu’un conseil d’IEN donnerait l’occasion à la DASEN de repréciser le cadre réglementaire.

Le SNUDI-FO sera vigilant et n’acceptera aucune remise en cause de notre statut et de nos obligations réglementaires de service.

N’hésitez pas à nous contacter si vous subissez des pressions (organisation abusive des réunions hors temps d’enseignement, temps partiels…).

cale




Rechercher sur le Site
SPIP 2.1.26 [21262] habillé par le Snudi Fo