Syndicat FO des Instituteurs et Professeurs du Bas-Rhin
Maison des syndicats 1, rue Sédillot 67000 STRASBOURG
Tel : 03.88.35.24.22 ou 03.88.09.42.79 snudi.fo67@orange.fr


La territorialisation assassine l’Ecole de la République !
Publié; le 7 octobre 2015 | snudi FO 67

Le SNUDI-FO 67 soutient sans réserve la manifestation nationale du 10 octobre pour l’abrogation de la réforme du collège.

Le SNUDI-FO 67 réaffirme son attachement indéfectible à l’École de la République, qui permet de garantir le droit à l’instruction pour tous les élèves, sur tout le territoire national.

Force est de constater que les réformes initiées par le gouvernement tournent le dos à ce fondement de la nation. Le maître-mot des réformes, c’est l’autonomie des établissements ; après la réforme des rythmes scolaires, avec la réforme du collège, la ministre a choisi la territorialisation de l’École au détriment de son caractère national.

C’est la remise en cause des programmes nationaux, des diplômes, des examens valables sur tout le territoire national.

La réforme du collège c’est le pacte de responsabilité appliqué à l’Éducation nationale, c’est la réforme de la suppression… des sections européennes, des classes bi-langues, des groupes allégés, des disciplines (latin), de certaines options (découverte professionnelle), de l’accompagnement éducatif, et de 400 heures de cours sur la scolarité au collège (plus d’une demi-année) !

L’école publique est en danger !

C’est l’appauvrissement généralisé des connaissances. Cela ne sera pas sans conséquence pour l’ensemble des salariés et notamment sur la reconnaissance des qualifications et des diplômes dans les conventions collectives et les statuts.

La Ministre de l’Éducation Nationale entend imposer sa réforme, pourtant rejetée par l’immense majorité des professeurs et des parents d’élèves.

Le SNUDI-FO 67 exprime sans réserve son soutien aux syndicats FO engagés dans la manifestation nationale du 10 octobre appelée par 14 syndicats qui représentent plus de 80 % des personnels de l’enseignement du second degré.

Faire reculer la Ministre de l’Éducation nationale, ce serait faire reculer un gouvernement qui bloque les salaires, s’attaque partout

cale




SPIP 2.1.26 [21262] habillé par le Snudi Fo