Syndicat FO des Instituteurs et Professeurs du Bas-Rhin
Maison des syndicats 1, rue Sédillot 67000 STRASBOURG
Tel : 03.88.35.24.22 ou 03.88.09.42.79 snudi.fo67@orange.fr


Sécurité-PPMS : ça suffit !
Publié; le 23 septembre 2016 | snudi FO 67

Sécurité-PPMS, les directeurs ne sont pas corvéables à merci !!

De nombreux directeurs d’école ont saisi le SNUDI FO des immenses difficultés qu’ils rencontrent devant la multiplicité des tâches qui leur sont demandées. C’est pourquoi le SNUDI FO a décidé de soumettre aux collègues la pétition ci-contre que vous pouvez télécharger au format word.

L’IA-DASEN sur consigne du Ministère prétend mettre en œuvre un protocole de « simplification » les tâches des directeurs d’écoles. Cette soi-disant « simplification » se traduit en fait par toujours plus de tâches et de transferts de responsabilités : transfert en prévision de la gestion des contrats précaires (effectuée pour l’instant par les collèges), transfert de la protection fonctionnelle (actuellement responsabilité du Recteur), spécialisation juridique (tâches dévolues jusqu’alors aux IEN)…

En matière de Sécurité et de PPMS, l’administration transfert sur les directeurs les missions de police et de gendarmerie, celle du Préfet (responsable du plan ORSEC) et des maires (responsables de l’élaboration des plans de secours)… Une multitude de tâches et de dispositions abusives sont venues se rajouter à cette rentrée du fait des problèmes d’attentats : remplir un « PPMS » de plus de 17 pages, empêcher les attroupements, le stationnement devant les écoles, organiser le confinement ou l’évacuation des établissements…

Texte de la pétition que vous trouverez ci-contre :

Les soussignés déclarent :

• Nous ne voulons plus passer des heures à renseigner des documents tel le PPMS qui transfèrent sur nous des responsabilités que nous ne pouvons assumer : nous ne sommes pas des spécialistes des mesures de sécurité.

• Nous voulons que les consignes de sécurité soient élaborées par des spécialistes et sous la responsabilité de notre hiérarchie. Nous nous tenons prêts à les appliquer.

• Nous sommes inquiets des consignes qui nous sont données de communication auprès des familles ou des exercices à effectuer avec les enfants

• Nous ne voulons plus que l’on tente de nous contraindre à communiquer notre téléphone portable personnel et demandons le respect de notre vie privée.

• Nous demandons le respect de la législation du code de la sécurité intérieure et en particulier l’article L-731-3 qui prévoit que se sont les maires qui sont responsables de l’élaboration de Plans Communaux de sauvegarde intégrant l’ensemble des plans particuliers et le retrait de la circulaire sur les PPMS qui s’oppose à cette disposition législative.

• Nous ne voulons pas d’un protocole de simplification qui rajoute des tâches parfois dérogatoires à la législation existante.

cale




SPIP 2.1.26 [21262] habillé par le Snudi Fo