Syndicat FO des Instituteurs et Professeurs du Bas-Rhin
Maison des syndicats 1, rue Sédillot 67000 STRASBOURG
Tel : 03.88.35.24.22 ou 03.88.09.42.79 snudi.fo67@orange.fr


L’inclusion scolaire condamne l’enseignement spécialisé à la disparition !
Publié; le 10 novembre 2016 | snudi FO 67

L’inclusion scolaire inscrite dans la Refondation condamne l’enseignement spécialisé à la disparition !

Dans le cadre de la loi de refondation, qui consacre l’inclusion des élèves en situation de handicap, le ministère confirme sa volonté de publier rapidement (d’ici décembre) une nouvelle circulaire sur les EREA ,rénovant celle du 17 mai 1995, avec la même philosophie inclusive que la nouvelle circulaire qui prépare la disparition-dilution des SEGPA.

Comme pour l’ensemble de la loi de refondation, le ministère aborde ce dossier par les missions des agents au détriment du respect des statuts particuliers.

Ainsi, la poursuite de la destruction des EREA, des SEGPA des ULIS, des ITEP… et des postes d’enseignants spécialisés qui y sont affectés… et de tout l’enseignement spécialisé passe à cette étape par la remise en cause de la formation spécialisée et des indemnités de fonctions dans l’enseignement spécialisé.

Ainsi, la ministre lance la fusion du CAPA-SH et du 2CASH en une formation unique premier et second degré : le CAPPEI. Ce projet prévoit une formation réduite de moitié et la disparition des spécificités par option qui remettrait en cause l’existence même des postes spécialisés au nom de l’inclusion scolaire.

Toutes les catégories sont concernées

Avec le CAPPEI, la ministre entend poursuivre sa logique de fusion des corps débutée avec le corps des psychologues de l’éducation nationale. Ainsi comment affecter indistinctement sur des postes ASH des enseignants de corps différents dont les Obligations Réglementaires de Service sont de 18, 21 et 24 heures d’enseignement hebdomadaires, sauf à vouloir aligner tous les corps enseignants sur un temps de travail annualisé de 1607 heures ? C’est la destruction des statuts particuliers des PE, des certifiés et des agrégés.

Côté indemnités dans l’ASH, les dernières propositions ministérielles aboutiraient à des pertes financières annuelles pouvant atteindre 350€ pour les PE spécialisés, 500€ pour le PLP. Les directeurs d’EREA en application du texte de 2014 qui les oblige à être PER DIR perdent 200 €/ mois, ce qui aboutit à ce que 20 directions d’EREA sur 80 soient occupées par des faisant fonction en contradiction complète avec leur besoin de personnels stables, investis et reconnus.

Pour la FNEC-FP-Force Ouvrière, le maintien d’un enseignement adapté à la difficulté et/ou au handicap de chaque élève nécessite le maintien de tous les postes spécialisés, du CAPA-SH avec toutes ses options, de toutes les classes et structures spécialisées. La loi de 2005 et la Refondation doivent être abandonnées.

La FNEC-FP-FO, disponible pour l’action commune sur les revendications, poursuit son intervention à tous les niveaux et appellent les personnels à se réunir pour réaffirmer les revendications.

cale




Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
Réforme du collège : école/collège, une même logique, l’austérité et la territorialisation des statuts
Nouveaux programmes de maternelle : retour aux jardins d’enfants municipaux ?
Rythmes scolaires : la réglementation statutaire prime sur les chartes, protocoles et autres conventions
Refondation de l’éducation prioritaire : l’analyse du SNUDI-FO
Education prioritaire : la liste des écoles REP/REP+
Rythmes scolaires : pagaille, exaspération et résistance !
Haro sur l’évaluation !
Le nouveau socle : école low-cost et logique économique !
Rythmes scolaires : des chartes qui se substitueraient au statut !
Ecole du socle : pourquoi le SNUDI-FO s’y oppose !
Rythmes scolaires : les faits confirment la nocivité de la réforme !
Nouveaux rythmes scolaires ou comment supprimer discrètement des moyens !
Le décret HAMON sur les obligations de service des TR et des PE exerçant sur plusieurs écoles, c’est la déréglementation généralisée !
Groupe de travail RASED : attention danger !
RASED : un projet de ciculaire qui confirme la disparition des réseaux d’aide
Rythmes scolaires : 0 voix lors du CTM du 5 mai
Rythmes scolaires : le projet de décret ne répond pas aux revendications des collègues et confirme la nécessité d’abandonner la réforme !
Rythmes scolaires à Strasbourg : la débâcle !
ALERTE RYTHMES SCOLAIRES : la ville de Strasbourg sur le point de faire machine arrière !
Rythmes scolaires : le seul "assouplissement" possible, c’est l’abrogation !
< 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |>
SPIP 2.1.26 [21262] habillé par le Snudi Fo