Syndicat FO des Instituteurs et Professeurs du Bas-Rhin
Maison des syndicats 1, rue Sédillot 67000 STRASBOURG
Tel : 03.88.35.24.22 ou 03.88.09.42.79 snudi.fo67@orange.fr


CAPD du 15 novembre : notre compte-rendu
Publié; le 16 novembre 2016 | snudi FO 67

Le SNUDI-FO siégeait hier après-midi pour la CAPD qui examinait notamment les demandes de stages.

Vous trouverez ci-contre notre déclaration liminaire contre PPCR et le projet ministériel d’évaluation des enseignants.

Formation continue

L’état de la formation continue dans notre département continue d’être réduite à "peau de chagrin" ! Alors que 735 collègues postulaient l’an dernier, le nombre s’effondre cette année avec 436 candidatures. Etonnant ? Pas vraiment au regard des intitulés proposés et des dates retenues. Pour exemple L’intergénérationnel dans l’éducation et le mieux vivre ensemble placé un mercredi après-midi n’appelle pas vraiment au rêve...

Autre problématique : les moyens alloués pour permettre aux collègues de partir en stage. On se heurte à la pauvreté du remplacement même si des efforts ont été faits cette année sur l’enveloppe de la carte scolaire. Il s’agit bien du résultat de la politique budgétaire ministérielle, ne nous y trompons pas ! D’autre part, la moitié de l’offre de formation concerne les formations REP+, 25% pour l’ASH et les directeurs. Que reste-t-il donc pour tous les autres ? Pas grand chose. A une époque révolue où l’administration comptabilisait 17000 journées stagiaires pour organiser la formation continue des enseignants titulaires, il n’en reste plus aujourd’hui que 6000 !

La formation Premiers secours a retenu l’attention du SNUDI-FO hier après-midi. Les besoins sont réels et les demandes nombreuses. Un diagnostique a été lancé par l’IA ces derniers jours sur la plateforme FCP. Les retours doivent être sans appel : très peu de collègues sont formés pour apporter les premiers secours. L’IA dit pouvoir s’appuyer sur 11 moniteurs pour former tous les enseignants volontaires sur 3 ans...un peu juste en moyens pour les objectifs poursuivis d’après les retours que le SNUDI-FO a à ce jour. Les formations pourront avoir lieu sur le quota d’heures d’animations pédagogiques ou sur les congés. Voilà qui ouvre une porte dont il faut se méfier car le SNUDI-FO ne cesse de le répéter depuis des semaines, le projet en cours de modification des ORS des enseignants permettrait de placer les collègues en service y compris pendant les congés. Il y a donc danger d’entrer dans cette logique. Le SNUDI-FO interpelle l’IA sur l’offre de la circonscription de Wissembourg où des collègues fortement intéressés par ces formations ne peuvent plus y prétendre car les rythmes hebdomadaires ne peuvent leur permettre de suivre l’intégralité du module. Le SNUDI-FO pense que l’IA doit pouvoir trouver une solution dans la seule circonscription où les écoles fonctionnent à la fois sur le mercredi et le samedi matin.

Ces moniteurs devraient être rétribués en heures supplémentaires à hauteur de 15h pour chacune des formations, le tout pris en dehors du DIF.

Temps partiel annualisé Chaque situation semble être examinée. L’IA nous répond qu’il fait au cas par cas. Les collègues ont donc intérêt à prendre contact avec le SNUDI-FO pour suivre leurs dossiers.

Indemnités péri éducatives Le nombre de demandes semble être en baisse d’après l’IA mais aucun retour ne nous est fait sur les enveloppes financières. A ce jour, chaque IEN fait remonter à l’IA les noms des collègues qui peuvent bénéficier de cette rémunération complémentaire. Pour le moment, c’est opacité qui règne...

Livret numérique Bonne nouvelle de la séance. L’IA-DASEN se rend bien compte des consignes ministérielle tardives, certaines circonscriptions n’ayant pas encore réuni les équipes pour en parler. Une certaine souplesse sera donc de mise pour cette année et les équipes d’écoles pourront mettre en place ce nouveau livret numérique unique qu’à compter du 2ème trimestre si besoin. C’est donc le conseil des maîtres qui se déterminera. A bon entendeur...

Attribution des EVS dans les écoles

160 EVS affectés l’année dernière, 80 cette année. Les organisations syndicales demandent des explications sur le calcul du barème qui permet d’affecter les EVS. Les arguments fournis ne nous permettent toujours pas de comprendre comment ça fonctionne...Un groupe de travail (pour gérer la pénurie ??) se mettre en place prochainement avec les syndicats représentatifs. Sur la même enveloppe budgétaire, les AVS sont affectées ! Mauvaise nouvelle car si l’IA a besoin d’AVS, il y aura, de fait, moins d’EVS. Le procédé n’est pas neuf : il s’agit encore de déshabiller Pierre pour habiller Paul ! L’IA se réfugie derrière des explications pour le moins inadaptées devant les immenses difficultés rencontrées par les collègues lorqu’ils accueillent des élèves en situation de handicap. Cela fait maintenant 3 mois qu’il n’y a toujours pas d’AVS dans nombre d’écoles ! Quand arriveront-ils ? Il manque toujours, à ce jour, entre 150 et 180 AVS soit le double d’enfants concernés. Inacceptable ! Personne à l’IA ne s’attendait à cette hausse de demande. Malheureusement, c’est bien la loi de 2005 "pour l’égalité des droits et des chances" qui a jeté les bases d’une première remise en cause de l’enseignement spécialisé et de toutes ses structures ! Derrière la philosophie volontairement trompeuse d’égalité des droits et des chances et de droit pour chaque enfant, ce sont les exigences de restrictions budgétaires qui dominent avec pour objectif dans l’Education nationale, le démantèlement de l’ASH.

Réunions piscines obligatoires

Le SNUDI-FO s’insurge, au nom des collègues, contre les règles en vigueur. Chaque circonscription ayant été invitée par l’IA à faire comme elle l’entendait, les premiers problèmes n’ont pas tardé à surgir : ici, les 2 heures sont déduites des animations pédagogiques, là des 108h. Les 108h ont d’ailleurs bon dos. C’est devenu un véritable fourre-tout pour y mettre toutes les heures supplémentaires faites par les collègues. Le SNUDI-FO conteste les remarques déplacées de l’IA à savoir que les collègues n’utiliseraient pas la totalité des 108h. Par les temps qui courent, c’est un discours totalement éloigné de la réalité des écoles que de dire que les collègues ne font pas tous leurs heures dans le cadre de leurs ORS !! Ce n’est pas en juin que les collègues ont atteint leur quota d’heures mais plutôt dès janvier ou février. Le SNUDI-FO reviendra à la charge lors de notre audience du 25 novembre à ce propos.

Carnets de suivi des apprentissages en maternelle

Le SNUDI-FO interpelle l’IA sur les coûts supplémentaires pour l’impression de ces carnets, les livrets scolaires "papier" étant pris en charge par les communes. L’IA semble avoir signalé à la Ville de Strasbourg le changement d’évaluation des élèves. Et toutes les autres communes ? Une réponse bien maigre par rapport à la surcharge de travail occasionné par cette réforme.

cale




SPIP 2.1.26 [21262] habillé par le Snudi Fo