Syndicat FO des Instituteurs et Professeurs du Bas-Rhin
Maison des syndicats 1, rue Sédillot 67000 STRASBOURG
Tel : 03.88.35.24.22 ou 03.88.09.42.79 snudi.fo67@orange.fr


Projet d’évaluation des enseignants : Alerte rouge sur Strasbourg !
Publié; le 10 février 2017 | snudi FO 67

QUAND L’EVALUATION DES ENSEIGNANTS SE MET EN PLACE DANS LES ECOLES DE STRASBOURG AVANT MEME LA PROMULGATION DU DECRET !

RIS spéciale "évaluation des enseignants" jeudi 2 mars à la maison des syndicats à Strasbourg de 16h30 à 18h00.

Voilà des mois que le SNUDI-FO se bat contre le projet de décret sur l’évaluation, conséquence du non-protocole PPCR. Lors de sa présentation le 7 décembre dernier au comité technique ministériel, FO (ainsi que CGT et FGAF) a voté contre alors que FSU, UNSA et CFDT ont voté pour.

Nous vous rendions alors déjà attentifs aux possibilités qu’offre la grille d’évaluation par compétences des PE pour généraliser la territorialisation de l’école et plus particulièrement sur l’item 7 de cette grille (qui en comporte 11) :

« Contribuer à l’action de la communauté éducative et coopérer avec les parents d’élèves et les partenaires de l’école/établissement ».

En bon français, cet item signifie que l’enseignant serait évalué sur sa capacité à se soumettre aux désirata des parents et aux exigences des municipalités !

C’est la suite logique de la réforme des rythmes scolaires et du projet éducatif territorial (encore appelé PEL à Strasbourg).

La réforme des rythmes scolaires visait à passer de l’école républicaine avec son cadre national, au cadre territorialisé du PEDT qui se substituerait aux droits statutaires. La réforme de l’évaluation vient compléter ce processus.

Nous en avons l’illustration ces derniers jours à Strasbourg. Des réunions de directeurs s’organisent par circonscription, co-animées par l’IEN et les RET (responsables éducatifs territoriaux). Les RPS (responsables périscolaires des sites) sont aussi invités. Un premier document de la ville de Strasbourg sur l’évaluation du PEL est présenté, et dans les constats est cité le référentiel du PE : « Contribuer à l’action de la communauté éducative ; coopérer avec les partenaires de l’école ». mot pour mot le septième item de la grille d’évaluation !

Puis est présenté un journal d’incidences à remplir par chaque partenaire ; le directeur d’école et son équipe, le RPS, le parent élu et le directeur d’association et son équipe. Il s’agit d’exprimer ce que l’on attend de chacun.

Quelques exemples :

Ce qui est attendu du directeur d’école et son équipe :

Ils participent assidument aux réunions et aux débats du GEL. Ils partagent le projet périscolaire avec le projet d’école. Ils créent avec le RPS des outils de travail communs, des formations communes autour de thématiques du GEL avec les enseignants, les animateurs et les associations. (ils sont) à l’initiative de projets et articulent (leurs) actions avec celles des partenaires. Ils s’associent à des projets périscolaires communs

Ce qui est attendu du RPS

Il joue un rôle ressource (…), les projets d’écoles et projets de sites sont construits en commun. Le RPS est à l’initiative de projets partenariaux et co-anime ces projets (parcours citoyen, développement durable, PEAC…).

Ce qui est attendu du parent élu Il est à l’initiative d’organisation d’événements à l’école et consolide son projet avec d’autres parents non élus. Les parents élus participent à la conception des projets. Ils organisent des espaces pour échanger avec d’autres parents en dehors du GEL.

Ce qui est attendu du directeur d’association et son équipe Ils participent à des formations conjointes avec le personnel de l’éducation nationale, de la ville de Strasbourg… Ils sont reconnus comme personnes ressource (pour les enseignants, périscolaires, et parents).

Ce ne sont que quelques exemples mais ils suffisent pour comprendre que c’est la remise en cause de notre statut et de nos garanties nationales. Accepter cela, c’est accepter de passer sous la tutelle des municipalités, c’est s’exposer à la pression des parents. A quand l’évaluation des enseignants par les municipalités, parents et associations ?

Il faut stopper de tels agissements avant même la promulgation du décret sur l’évaluation des enseignants.

Le SNUDI-FO, mobilisé depuis le début contre le projet d’évaluation, vous invite à ce titre à une réunion d’informations syndicales à la rentrée :

- le jeudi 2 mars à la maison des syndicats, 4eme étage, salle de l’UD FO. A partir de 16h15.

MOBILISONS-NOUS CONTRE CE PROJET D’EVALUATION !

cale




SPIP 2.1.26 [21262] habillé par le Snudi Fo