Syndicat FO des Instituteurs et Professeurs du Bas-Rhin
Maison des syndicats 1, rue Sédillot 67000 STRASBOURG
Tel : 03.88.35.24.22 snudi.fo67@orange.fr


Temps partiel : la DGRH donne raison au SNUDI-FO
Publié; le 11 juin 2017 | snudi FO 67

Temps Partiel et exercice de fonctions particulières : « pas d’exclusion de principe de certaines fonctions » Le travail à temps partiel constitue bien un droit pour les enseignants.

Dans un courrier du 24 mai 2017, la directrice générale des ressources humaines (DGRH) a réagi à des circulaires départementales relatives au mouvement départemental des personnels enseignants qui restreignait la possibilité de travail à temps partiel à certaines fonctions : les fonctions de Z.I.L. ou de Brigade départementale, les fonctions en U.L.I.S. collège, certains postes à profil, les maîtres formateurs et les conseillers pédagogiques.

La réponse de la DGRH est sans ambiguïté sur ce point et confirme ce qu’a toujours affirmé le SNUDI-FO :

« Une circulaire départementale ne peut en aucun cas prévoir une exclusion de principe de certaines fonctions ou postes du bénéfice d’une quotité de travail à temps partiel ».

La DGRH reprécise également le cadre légal et réglementaire du travail à temps partiel des fonctionnaires et des enseignants et rappelle ainsi qu’il constitue véritablement un droit :

« Les restrictions à l’exercice du temps de travail à temps partiel ne peuvent être complétement édictées que par décret en Conseil d’État ».

La précision suivante est ajoutée : « Cet article ne dressant toutefois pas la liste des fonctions en question, il convient de procéder à un examen au cas par cas des demandes des agents »

Le rôle de l’entretien prévu à l’article 37 de la loi 84-16 du 11 janvier 1984 est également rappelé : « Si, après entretien avec l’agent et examen de la situation, l’incompatibilité est avérée, l’octroi du temps partiel est subordonné à l’affectation dans d’autres fonctions, après avis de la commission administrative paritaire »

Toutes ces informations sont assorties de références à des jurisprudences du Conseil d’État et d‘un jugement de tribunal administratif pour prévenir la direction départementale des conséquences juridiques qui menacent si la circulaire départementale maintenait les restrictions de principe de certaines fonctions au travail à temps partiel.

Le SNUDI-FO invite donc les personnels à se signaler auprès de notre organisation en cas de refus de temps partiel pour les raisons invoquées ci-dessus.

cale




Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
Mobilisation interprofessionnelle le mardi 9 octobre : face à la régression sociale, défendre notre statut et nos revendications !
Prime T1 : comment en bénéficier ?
Les évaluations CP et CE1 n’ont aucun caractère obligatoire ! Le SNUDI-FO écrit au ministre...
Mobilisation interprofessionnelle le 9 octobre : Face à la régression sociale, plus que jamais les revendications !
Fusion des académies pour le 1er janvier 2020 !
APC : leur organisation est proposée par le conseil des maîtres en application de l’article D.521-13 du code de l’éducation et non par le ministre
Recours au contrat : Force Ouvrière ne s’inscrira pas dans la méthode "Macron" !
La campagne FO pour les élections de décembre 2018 est engagée !
Pulvérisation des commissions paritaires : les fonctionnaires soumis à l’arbitraire !
Le Gouvernement contre la Fonction Publique !
CAPD et CAPN : la cohérence des revendications !
Le SNUDI-FO n’acceptera pas la transformation de l’école maternelle en structure d’accueil territoriale !
Versement de l’ISAE aux éducateurs en EREA : le SNUDI-FO reçu au Ministère mardi 12 juin !
ParcourSup : un désastre "inacceptable" !
Annonces ministérielles sur l’organisation des concours de recrutement des enseignants en L3 : le SNUDI-FO n’est pas dupe !
Accès à la Hors Classe - PPCR : l’arbitraire érigé en règle contre les droits collectifs !
ParcourSup ! chaque bachelier doit pouvoir accéder à l’université de son choix !
Accès à la Hors Classe : le SNUDI-FO défendra les situations de tous les collègues soumis à l’arbitraire du PPCR
Territorialisation, Régionalisation, mise en réseaux : éclatement de l’Ecole républicaine !
ParcourSup : 400 000 élèves sans affectation dans le supérieur. Inacceptable !
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 |>
SPIP 2.1.26 [21262] habillé par le Snudi Fo