Syndicat FO des Instituteurs et Professeurs du Bas-Rhin
Maison des syndicats 1, rue Sédillot 67000 STRASBOURG
Tel : 03.88.35.24.22 ou 03.88.09.42.79 snudi.fo67@orange.fr


Aucun stagiaire ne doit être licencié !
Publié; le 4 juillet 2017 | snudi FO 67

Des stagiaires en bute au couperet des jurys académiques sont menacés de non-titularisation ou de licenciement comme l’ont été les 1784 stagiaires professeurs des écoles et les 1631 stagiaires professeurs du second degré en 2016.

Malgré les nombreuses demandes de la FNEC FP-FO depuis des années, la situation se renouvelle encore une fois. Ainsi, dans le 93, ce sont des dizaines de PE qui sont convoqués pour passer devant le jury académique ; à Versailles ce sont 21% des professeurs certifiés stagiaires, à Strasbourg déjà 17 licenciements...

Si les ESPE de Grenoble, Dijon, Paris, Livry-Gargan se sont mobilisés, c’est que les conditions de travail et de formation que subissent les stagiaires sont insupportables.

La FNEC FP-FO a rencontré la conseillère sociale du ministre le 30 juin pour lui exposer la situation et lui demander des garanties.

Pour FO, le jury, transformé en épée de Damoclès n’est pas compatible avec le statut général de la fonction publique. Les jurys s’octroient un pouvoir exorbitant remettant ainsi en question les résultats des concours.

La conseillère sociale reconnaît que les conditions de stage doivent être améliorées. Le ministère reconnaît que le stagiaire ne peut être livré à lui-même. Le ministère s’engage à suivre les procédures en cours dans les départements et académies où les stagiaires sont le plus en difficulté quant à la titularisation.

La FNEC FP-FO sera particulièrement atentive à ce qui se passe dans les académies en cette fin d’année, la conseillère sociale ayant reconnu qu’on ne cherchait pas à licencier, qu’un avis défavorable ne devait pas conduire au licenciement et que chaque dossier serait regardé avec bienveillance.

La FNEC FP-FO demande au ministre de rouvrir le dossier de la mastérisation des concours qui a conduit, depuis 2012, à des centaines de licenciements, tous fondés sur les « savoir-être », les « savoir-faire » et la grille d’évaluation par compétences.

En urgence, elle demande qu’aucun licenciement ne soit prononcé.

cale




Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
CP et CE1 dédoublés en éducation prioritaire : le Président rattrapé par la réalité !
L’école maternelle publique dans le viseur gouvernemental !
Annonces du premier Ministre : l’austérité aggravée pour tous les fonctionnaires, le statut dans le viseur !
Evaluation, rendez-vous de carrière obligatoires : pressions et tensions permanentes !
Déclaration du 1er Ministre : l’overdose pour les fonctionnaires !
Projet de calendrier 2018/2019 : 1 voix pour, 53 contre !
Aucun stagiaire ne doit être licencié !
Pour un calendrier de 36 semaines et pas une de plus !
Nouvelles RIS spéciales "Rythmes scolaires"
Rythmes scolaires : l’espoir renaît mais les congés sont menacés !
Après l’audience du 24 mai avec le nouveau ministre...
Pour le SNUDI-FO, le dossier des rythmes scolaires doit être réouvert d’urgence !
LSU et fascicules de propagande : il est urgent d’attendre !
Passage à la Hors Classe (rentrée 2017) : les dysfonctionnements s’accumulent !
Projet de décret sur le remplacement : une attaque contre le statut et l’ISSR !
Projet de décret sur le remplacement : signez la pétition nationale !
FO alerte : menaces sur tous les diplômes nationaux !
Simplification des tâches des directeurs : déclaration du SNUDI-FO !
En finir avec les APC, la confusion scolaire/périscolaire, les PEDT...
La répression syndicale prend un nouveau tournant !
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 |>
SPIP 2.1.26 [21262] habillé par le Snudi Fo