Syndicat FO des Instituteurs et Professeurs du Bas-Rhin
Maison des syndicats 1, rue Sédillot 67000 STRASBOURG
Tel : 03.88.35.24.22 ou 03.88.09.42.79 snudi.fo67@orange.fr


CAPD du 5 septembre : notre compte-rendu
Publié; le 5 septembre 2017, mis à jour le 6 septembre 2017 | snudi FO 67

Le SNUDI-FO siégeait mardi après-midi pour les dernières affectations suite aux ouvertures de postes de la matinée.

Vous trouverez notre déclaration liminaire fustigeant la baisse significative des contrats aidés destinés à l’aide administrative des directeurs et à l’accompagnement des élèves en situation de handicap mais également sur les conditions du retour à la semaine de 4 jours de certaines écoles et sur la contre-réforme de l’évaluation.

Baisse de la dotation des contrats aidés : les directeurs lâchés par l’Etat !

Il fallait s’en douter depuis l’annonce estivale du Gouvernement de supprimer 166 000 contrats aidés. L’impact est direct et catastrophique pour les directeurs d’écoles puisque la priorité sera donnés à l’accompagnement des élèves en situation de handicap. Les collègues directeurs bénéficiant d’une aide administrative représentaient déjà moins de 10%. Ces EVS étaient au nombre de 80 en 2016/2017. En 2017/2018, les 3/4 de ces aides administratives seront transférées vers l’accompagnement des élèves handicapés. Et voilà comment l’Etat lâche ses directeurs d’écoles. Priorité au primaire dit-on ?

Dans le même temps, l’été a vu arriver à l’IA plus de 150 notifications MDPH supplémentaires. Est-il bien nécessaire de rappeler dans quelle situation catastrophique s’est retrouvé notre département l’an passé avec plus de 130 élèves en situation de handicap non accompagnés. Cette hausse de plus 150 nouvelles notifications a de quoi faire froid dans le dos !

Mais d’après l’IA, l’objectif d’équilibre sera atteint entre les besoins et les emplois : un discours de façade complètement déconnecté du terrain ! Le SNUDI-FO annonce des jours très sombres avec l’inclusion scolaire à tout va sans que les moyens ne suivent !

PPCR : où en est-on ?

Depuis le début, le SNUDI-FO fustige la réforme de l’évaluation des enseignants et des carrières qui débouchera inévitablement sur une nouvelle perte de pouvoir d’achat de tous les fonctionnaires. En attendant, pratiquement, comment vont s’organiser les nouveaux rendez-vous de carrière ?

Pour l’IA-DASEN qui se veut être un "fonctionnaire d’exécution" (sic), aucune circulaire d’application n’est parue. Nos questions formulées dans notre déclaration liminaire (cf pièce ci-contre) sont toutes restées sans réponse ! Les collègues sont pourtant en attente de connaître les nouvelles modalités d’évaluation et à ce jour, il n’y a rien !!

Décret "Blanquer" : pour l’IA, tout s’est très bien passé après le CDEN du 5 juillet pour les écoles souhaitant revenir à 4 jours. Il fallait oser !!!

Sur le terrain, évidemment, la réalité est toute autre et l’IA-DASEN n’a su convaincre que lui. Les RPI ont vécu un véritable cauchemar après des décisions de validation pour le retour à la semaine de 4 jours le 5 juillet puis un refus après le départ en congés (oui quand même, mails à l’appui) puis revalidation courant juillet.

La Région a finalement cédé face à l’abnégation des élus et surtout suite à notre saisine pour revoir les transports de toutes les écoles qui le souhaitaient. La partie étaient très loin d’être gagnée début juillet lorsque la Région a émis une fin de non recevoir quant à la révision des transports scolaires mais aujourd’hui, plus de 280 écoles et quelques 23 000 élèves travaillent à nouveau sur un rythme de 4 jours. Le SNUDI-FO a rappelé ses revendications dans sa déclaration liminaire à savoir :

- semaine de 4 jours (lundi, mardi, jeudi et vendredi) sur 36 semaines pour tous sur l’ensemble du territoire national.
- non à l’ingérence des élus, non à la confusion scolaire/périscolaire, fin des PEdt.
- non à l’aménagement du calendrier des congés scolaires selon les projets locaux !

cale




SPIP 2.1.26 [21262] habillé par le Snudi Fo