Syndicat FO des Instituteurs et Professeurs du Bas-Rhin
Maison des syndicats 1, rue Sédillot 67000 STRASBOURG
Tel : 03.88.35.24.22 snudi.fo67@orange.fr


La baccalauréat dans le viseur du Gouvernement !
Publié; le 8 novembre 2017 | snudi FO 67

Casser le baccalauréat, c’est casser le lycée ! Défense du baccalauréat, premier grade universitaire et diplôme national de fin d’études secondaires

Acte I  : « Plan étudiants » une attaque majeure contre le baccalauréat, premier grade universitaire

Avec le « plan étudiants » qui prévoit que « si pour des raisons de capacités d’accueil, l’université ne peut admettre tous les candidats, la priorité sera donnée à ceux dont le parcours, la motivation et le projet sont les plus cohérents avec la formation choisie » (dossier de presse), le baccalauréat ne serait plus, selon les termes de M. Blanquer qu’« un repère » dans la scolarité et un certificat de fin d’études. Il ne serait plus la clef de voûte de l’enseignement scolaire ni la garantie d’un accès pour tous les bacheliers à l’université dans la filière de leur choix.

Acte II  : une attaque majeure contre le baccalauréat, diplôme national

Le 13 novembre commencera une « concertation » sur le baccalauréat qui devrait déboucher sur un rapport en janvier. Est envisagé, d’ores et déjà un lycée modulaire que certains appellent de leurs vœux : « individualisation des parcours » (Pierre Mathiot, président de la commission baccalauréat, Le Figaro du 2 novembre), suppression des filières S, L, ES, extension du contrôle continu, réduction des épreuves finales à quatre disciplines. C’est la consécration de l’autonomie des établissements avec un lycée et un parcours à la carte, un baccalauréat-maison, un baccalauréat par lycéen.

Les conséquences immédiates : le baccalauréat deviendrait un simple certificat par blocs de compétences.

- Généralisation de l’évaluation locale par le contrôle continu
- Aggravation des pressions sur les personnels et dégradation des conditions de travail (le professeur principal responsable de l’orientation !)
- Hiérarchie entre des disciplines majeures et mineures, avec, à la clef, suppression d’heures et de postes
- Substitution des compétences aux connaissances avec la généralisation du livret de compétences au lycée

Pour Force Ouvrière, s’attaquer aux diplômes, c’est aussi s’attaquer aux droits que donnent les diplômes dans les conventions collectives, dans la droite ligne des ordonnances Macron.

cale




Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
Mesures répressives dans l’éducation nationale : FO saisit le Ministre !
MACRON – PHILIPPE – DARMANIN – DUSSOPT : les fossoyeurs du statut général des fonctionnaires !
Menaces de sanctions Evaluations CP : réaction intersyndicale !
Mouvement 2019 : le Ministre se moque des enseignants et des organisations syndicales !
La régionalisation de l’éducation nationale est en marche : un projet de décret prévoit la mise à disposition des personnels aux Régions !
Plan Ecole inclusive : dérèglementation agravée, conditions de travail dégradées !
Mouvement 2019 : courrier intersyndical au Ministre !
Fusion des Rectorats : le Ministre recule, mais...
Les Établissements publics des savoirs fondamentaux, une arme de destruction massive du statut de PE et de l’école publique
Avec les établissements du socle, le Ministre prépare le corps unique !
A Matignon pour aller chercher les revendications !
Création "d’établissements publics des savoirs fondamentaux" : attention danger !
Fonctionnaires et Agents publics : le mépris du Gouvernement !
Evaluations CP : c’est toujours NON ! Courrier intersyndical au Ministre
Le grand débat : une mascarade très dangereuse !
Calendrier des payes et des pensions
Consternée par les déclarations du Ministre, FO lui écrit une lettre ouverte !
Augmenter les salaires, préserver les services publics !
Protocole sur l’égalité professionnelle femmes/hommes : FO écrit à G. Darmanin !
Mesures d’urgence économiques et sociales : pas à la hauteur de la crise sociale !
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |> |...
SPIP 2.1.26 [21262] habillé par le Snudi Fo