Syndicat FO des Instituteurs et Professeurs du Bas-Rhin
Maison des syndicats 1, rue Sédillot 67000 STRASBOURG
Tel : 03.88.35.24.22 snudi.fo67@orange.fr


Reclassement PPCR : où est passé l’ASA ? Le SNUDI-FO s’adresse au DASEN du Bas-Rhin
Publié; le 23 novembre 2017 | snudi FO 67

Pas d’ASA au moment du reclassement "PPCR" : le SNUDI-FO saisit le DASEN pour exiger l’application des dispositions réglementaires !

Alors que la CAPD "promotions" pointe le bout de son nez (jeudi 7 décembre 2017), le SNUDI-FO a découvert que suite au reclassement PPCR au 1er septembre, l’administration a "oublié" d’appliquer les dispositions réglementaires d’un dispositif très important pour les collègues qui exercent dans les écoles du plan violence : l’Avantage Spécifique d’Ancienneté (ASA) !

Suis-je concerné par l’ASA ?

Vous exercez dans l’une des écoles du fichier ci-contre ? Vous êtes donc concerné(e).

Comment ça marche ?

L’article 11 de la loi n° 91-715 du 26 juillet 1991 portant diverses dispositions relatives à la fonction publique et son décret d’application n° 92-241 du 16 mars 1992 ont institué un premier régime d’avantage spécifique d’ancienneté (ASA), qui a concerné, pour l’éducation nationale, les personnels affectés en ZEP en milieu urbain (ZEPMU) au plus tard à compter du 1er janvier 1992.

L’article 11 de la loi du 26 juillet 1991 a été modifié par l’article 17 de la loi n° 94-628 du 25 juillet 1994 qui a institué un nouveau régime d’ASA dont le dispositif a été précisé par le décret n° 95-313 du 21 mars 1995 récemment modifié par le décret n° 2001-48 du 16 janvier 2001.

Ce dispositif, qui a pris effet pour l’éducation nationale au 1er janvier 2000, définit l’avantage spécifique d’ancienneté auquel ont droit les fonctionnaires de l’État lorsqu’ils exercent leurs fonctions dans un quartier urbain où se posent des problèmes sociaux et de sécurité particulièrement difficiles, cet avantage intervenant exclusivement au titre de l’avancement d’échelon.

S’agissant de l’éducation nationale, le champ d’application du nouveau régime de l’ASA est défini par l’arrêté interministériel du 16 janvier 2001 qui fixe la liste des écoles et des établissements scolaires ouvrant droit à l’ASA : il s’agit des écoles et établissements relevant du plan de lutte contre la violence (liste publiée au B.O. n° 10 du 8 mars 2001 et disponible dans le document téléchargeable ci-contre)

I - Détermination des bénéficiaires

I.1 Les critères retenus et la population concernée Peuvent prétendre à l’avantage spécifique d’ancienneté au sens de la loi précitée du 26 juillet 1991 modifiée et du décret du 21 mars 1995 modifié, les personnels titulaires et non titulaires (lorsque ces derniers peuvent bénéficier d’un avancement d’échelon) qui, à compter du 1er janvier 2000, auront exercé, pendant une durée minimale de trois ans, leurs fonctions dans un ou plusieurs établissements ou écoles situés dans les zones du plan violence, dont la liste est fixée par l’arrêté du 16 janvier 2001.

I.2 Les modalités d’exercice des fonctions Les services doivent avoir été accomplis dans un ou plusieurs établissements ou écoles ouvrant droit à l’ASA, de façon continue, à titre principal et pendant une période d’au moins trois années.
- Contrairement au dispositif précédent, le nouveau dispositif de l’ASA autorise la prise en compte de services accomplis, le cas échéant, dans plusieurs établissements ou écoles ouvrant droit à l’ASA.
- Les services doivent avoir été accomplis de façon continue : les autorisations d’absence (y compris celles qui sont accordées pour des stages de formation professionnelle), les congés annuels, de maladie et de longue maladie, de maternité et d’adoption, de formation professionnelle, la suspension au sens de l’article 30 du titre 1er du statut général des fonctionnaires et les décharges syndicales sont pris en compte. En revanche, le congé de longue durée, le congé parental, le changement de position (disponibilité, détachement, position hors cadres) interrompent le décompte de ces services. Toutefois, en cas de détachement, rien ne fait obstacle à la constitution de nouveaux droits à l’ASA dans le nouvel emploi.
- Les services sont pris en compte s’ils ont été accomplis à titre principal. Peuvent donc bénéficier de l’ASA, les personnels affectés dans un établissement ou une école y ouvrant droit ainsi que les personnels qui, bien que ne faisant pas l’objet d’une affectation dans un établissement ou une école, ont un secteur d’intervention comprenant des établissements ou écoles ouvrant droit à l’ASA et dans lesquels ils exercent leurs fonctions à raison d’au moins 50 % d’un service à temps complet (conseillers d’orientation psychologues et psychologues scolaires, notamment).

En ce qui concerne les personnels sociaux et de santé, il convient, pour déterminer s’ils ont effectué au moins 50 % de leur service dans des établissements ou écoles ouvrant droit à l’ASA de tenir compte du nombre d’élèves qui y sont scolarisés, par rapport au nombre total d’élèves du secteur concerné.

S’agissant des personnels bénéficiant d’un temps partiel, les services qu’ils ont accomplis dans des établissements ou écoles ouvrant droit à l’ASA ne sont pris en compte que s’ils y ont effectué au moins 50 % d’un service à temps complet.

- L’ASA n’est accordé que si la durée des services accomplis de manière continue dans les conditions précitées est au moins égale à trois ans ; la bonification d’ancienneté est alors égale à un mois par année de service. Elle est ensuite égale à deux mois par année de services continus accomplis au delà de la troisième année. En cas d’interruption des services ouvrant droit à l’ASA, le décompte de la durée de ceux-ci repart de zéro.

II - Mécanisme d’attribution de l’ASA

Lorsque les quatre conditions posées au I.2 sont remplies, l’avantage peut être accordé au terme des trois premières années, c’est à dire à compter du 1er janvier 2003. Il permet d’obtenir un avantage d’un mois d’ancienneté par année de service, soit au terme des trois années, un avantage de trois mois. Cet avantage est augmenté de deux mois pour toute année supplémentaire passée dans un établissement ou une école relevant du plan de lutte contre la violence.

Ce dispositif est indépendant du dispositif de droit commun des réductions d’ancienneté prévu par le décret n° 59-308 du 14 février 1959 relatif aux conditions générales de notation et d’avancement des fonctionnaires. Il peut donc y avoir cumul de ces deux avantages qui s’appliquent de façon autonome.

cale




Documents Liés
Liste des écoles bénéficiant de l’ASA
PDF - 1011.4 ko
Courrier DASEN Bas-Rhin
PDF - 129.8 ko
Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
RDV de carrière : appréciation du DASEN accessible sur i-prof (SIAE)
Évaluation PPCR et accès à la Hors Classe des PE Après l’audience à la DGRH du 10 septembre, la revendication demeure !
Pétition nationale pour l’abandon de l’évaluation PPCR des enseignants. L’arbitraire, ça suffit !
Accès à la Hors Classe : halte au scandale !
Accès à la Hors Classe : la logique de PPCR, c’est toujours plus d’arbitraire !
Promotion de grade PPCR (Hors Classe et classe exceptionnelle) : l’arbitraire érigé en règle !
Accès à la Hors Classe : le Ministère cache la misère !
Passage à la Hors Classe : encore un méfait consécutif à PPCR !
Groupe de travail sur la Hors Classe : des règles qui amplifient l’arbitraire et les différences de rémunérations
PPCR : les rendez-vous de carrière dans le Bas-Rhin : éléments de réponse
Classe exceptionnelle : la date butoir reportée au 2 janvier !
Reclassement PPCR : où est passé l’ASA ? Le SNUDI-FO s’adresse au DASEN du Bas-Rhin
Rendez-vous de carrière et évaluation : votre fiche de contrôle syndical
Le SNUDI-FO obtient une 1ère victoire contre PPCR !
Spécial PPCR : reclassement, rendez-vous de carrière, évaluation...toute l’analyse du SNUDI-FO
Revalorisation PPCR : poudre aux yeux des discours, réalités de la fiche de paie !
PPCR : une revalorisation en trompe-l’oeil. Le reclassement dans les nouvelles grilles à partir du 1er septembre !
PPCR : une revalorisation en trompe-l’oeil. Les promotions à la Hors Classe, toutes nos craintes sont confirmées !
SPIP 2.1.26 [21262] habillé par le Snudi Fo