Syndicat FO des Instituteurs et Professeurs du Bas-Rhin
Maison des syndicats 1, rue Sédillot 67000 STRASBOURG
Tel : 03.88.35.24.22 ou 03.88.09.42.79 snudi.fo67@orange.fr


CAPD 22 février : Classe exceptionnelle, Liste d’aptitude directeurs, Echanges franco-allemands, DEEAS, CAPPEI...
Publié; le 22 février 2018 | snudi FO 67

Le SNUDI-FO siégeait jeudi 22 février pour la CAPD qui examinait notamment les candidatures au CAPPEI, des candidatures du DDEEAS, les inscriptions sur la liste d’aptitude aux fonctions de directeurs, les candidatures pour les échanges franco-allemands nationaux et de proximité ainsi que les tableaux d’avancement à la classe exceptionnelle !

Vous trouverez ci-contre notre déclaration préalable qui dénonce la mise en œuvre de PPCR et notamment des conditions de promotions dans la classe exceptionnelle pour un nombre plus que limité des collègues ainsi que la situation dramatique des directions d’écoles.

En réponses aux déclarations préalables, le DASEN annonce un protocole de suivi départemental en réponses aux situations d’urgence dans les écoles avec les élèves devenus ingérables. Des ressources en ligne, un guide de suivi à destination des élèves à besoins particuliers, une cellule composée de 3 ou 4 personnes pour se déplacer rapidement dans les écoles...des idées présentées au collège d’IEN qui seront suivies d’effets ? Rien n’est moins sûr.

Le SNUDI-FO rappelle au DASEN qu’il est louable de se pencher sur toutes ces situations qui doivent appeler une réponse de l’employeur qui doit protection à ses agents mais que l’entrée est toujours la même : l’élève.

Le SNUDI-FO interpelle le DASEN sur l’ensemble des dispositifs existants qui, la plupart du temps, ne donnent rien : retour des IP, fiches CHSCT, alertes de danger grave et imminent...Les possibilités d’alerte existent déjà. Le nouveau protocole sera-t-il un nouveau coup d’épée dans l’eau ? Le DASEN annonce un groupe technique avec les organisations syndicales représentatives pour présenter ce protocole. A suivre donc...

Il est devenu désormais urgent que l’Etat s’occupe de ses agents !

Concernant l’alerte du SNUDI-FO quant à la situation dramatique de tous les directeurs d’écoles (cf notre déclaration liminaire ci-contre), le DASEN n’apporte aucune réponse ! Martin Arlen, IENA dans le Haut-Rhin pilotera un groupe académique sur le sujet. Lorsqu’on veut se débarrasser, l’administration crée une commission : le procédé n’est pas neuf. Pendant ce temps-là, les directeurs d’écoles sont au bord de la rupture.

Tableaux d’avancement à la Classe exceptionnelle

98 collègues sont promus dans la classe exceptionnelle :
- 70 au titre du vivier 1 (au moins au 3ème échelon de la Hors Classe avec 8 années au moins de fonctions particulières)

- 22 au titre du vivier 2 (au moins au 6ème échelon de la Hors Classe)

Voir notre article sur la classe exceptionnelle ICI

Le SNUDI-FO continue de dénoncer le caractère arbitraire des promotions au mérite. C’est la logique même de PPCR que nous contestons depuis le début. 1.43 % des PE ont été promus dans ce nouveau grade : une misère !

Les organisations syndicales SNUipp-FSU et SE-UNSA semblent désormais comprendre pourquoi PPCR est dangereux pour la carrière des collègues, seul le SGEN-CFDT se félicite encore de sa mise en œuvre (voir leur déclaration du 1er février 2018 en CAPD.)

Rappel des soutiens à PPCR : SNUipp-FSU, SE-UNSA et SGEN-CFDT

Le SNUDI-FO a voté contre cette contre-réforme et continue de dénoncer ses méfaits !

La 2ème campagne de promotions dans la classe exceptionnelle devra être organisée avant le 31 mai 2018 et va donc bientôt commencer pour les collègues éligibles.

De la même manière, les promotions pour la Hors Classe devront être examinées pour le 31 mai 2018 également.

Ce qui nous attend pour la Hors Classe-PPCR est ICI.

Départs en stage CAPPEI

2017 était une année blanche en termes de départs en stage : 17 collègues sont toujours en attente de ce fait. 10 collègues sont proposés pour partir en stage CAPPEI cette année soit 27 collègues au total au titre de l’année 2018/2019.

Le SNUDI-FO déplore une fois encore le CAPPEI nouvelle formule sans spécialité. Le DASEN estime entre 75 et 85 ETP (Equivalent Temps Plein) de postes spécialisés non pourvus par des collègues spécialisés. Il envisage ainsi 27 départs en stage de formation sur 3 ans. (3x27 = 81). Malheureusement, l’ESPE d’Alsace ne propose pas cette année de formation G d’où l’impossibilité pour les collègues d’opter pour cette option dans leur demande ! Le DASEN envisage dans un premier temps une formation académique et interdegrés pour arriver au seuil minimum de 10 candidats afin de déclencher une formation en Alsace. Si ce seuil n’est pas atteint, le DASEN proposera une formation dans l’académie de Dijon pour environ 50 heures ! Ben voyons...

Les postes ASH pour le mouvement 2018

A l’issue de la 1ère phase du mouvement, le DASEN publiera une liste des postes ASH vacants y compris les postes E et G. Le DASEN change de stratégie sur les postes RASED et ouvre la possibilité pour des collègues non spécialisés d’y postuler à condition de s’engager moralement dans une formation future. Lorsqu’on sait que, pour le moment, il n’existe aucune formation G dans le secteur, l’affaire deviendrait presque risible ! On postule sur un poste G accessible et on s’engage pour empiler les km jusqu’à Dijon ! Il est certain que le DASEN va créer des vocations avec un système pareil...à suivre en tout cas.

Candidatures au stage de formation DDEAS (Diplôme de directeur d’établissement d’Education Adaptée et Spécialisée) Les besoins sont très importants dans notre département, notamment sur les directions de SEGPA. 2 candidats obtiennent chacun un avis favorable. Leur demande sera transmise à la CAPN qui statuera.

Inscriptions sur la liste d’aptitude des directeurs d’écoles de 2 classes et plus

72 collègues ont demandé leur inscription sur la liste d’aptitude. 39 ont été convoqués à l’entretien devant la commission. 33 ont été dispensés d’entretien car ils font fonction de directeur cette année et ont obtenu un avis favorable de leur IEN.

Un collègue n’ayant pas reçu par courrier sa convocation est récupéré in-extremis par les organisations syndicales. Le SNUDI-FO propose l’envoi des convocations sur les boites académiques avec accusé de réception. Le DASEN flairant immédiatement des coûts diminués de courriers postaux accepte d’y réfléchir sérieusement.

Le SNUDI-FO dénonce les procédés de l’administration de cacher certains avis défavorables aux intéressés : cela relève d’une intention d’éliminer certains candidats au lieu de les accompagner comme l’administration se plait à le répéter ces derniers temps.

Le SNUDI-FO interpelle le DASEN sur l’incontournable explication qui doit être rendue aux collègues ayant un avis défavorable. Il est tout à fait inadmissible pour notre organisation qu’un IEN puisse refuser un entretien sollicité par un collègue lorsque ce dernier comprend par la réception d’une convocation qu’il n’a pas eu d’avis favorable pour le travail qu’il effectue déjà.

Echanges franco-allemands

L’ensemble des collègues désirant partir en échange national ou de proximité bénéficient d’un avis favorable de la CAPD.

Questions diverses

CP/CE1 dédoublés : comme pour tous les autres postes, la répartition pédagogique relève de la compétence des équipes pédagogiques sous l’autorité du directeur d’école. Alors qu’un IEN essaie de glisser dans les débats du jour que les collègues travaillant à temps partiel ne sont pas les bienvenus sur ces postes, le DASEN rappelle qu’il appliquera la réglementation. C’est dit !

Répartition académique des postes au concours

Les effectifs représentent 60% des collègues dans le 67 et 40% dans le 68. La répartition entre les deux départements alsaciens sera strictement de 50/50 cette année pour contre-balancer les besoins du Haut-Rhin en personnels.

Dysfonctionnements GAIA

Le DASEN annonce des améliorations à venir. Il était temps...

Points divers du SNUDI-FO

Mouvement et mi-temps annualisé : les collègues nommés à titre provisoire sollicitant un mi-temps annualisé participent au mouvement normalement. C’est au niveau de la circonscription que l’arrangement devra être fait pour bien retrouver son binôme au moment de l’affectation. Attention, les collègues devront se signaler au moment du mouvement.

Promotions et ASA : le SNUDI-FO renouvelle sa demande de listing de tous les collègues n’ayant pas consommé totalement ou pas du tout leurs droits à ASA au moment du reclassement PPCR. Le SNUDI-FO exige ce fichier afin de pouvoir suivre la situation des collègues n’ayant pas pu faire valoir leurs droits lors de la dernière CAPD.

PE éducateurs en EREA et ISAE  : suite à une réunion d’informations syndicales à l’EREA d’Illkirch, un courrier est parti de la DSDEN annonçant qu’ils devront rembourses l’ISAE perçue depuis le 1er septembre 2017. Une situation inacceptable pour le SNUDI-FO !

Suite à notre intervention en séance, le secrétaire général prendra rendez-vous avec le chef d’établissement de l’EREA d’Illkirch pour écarter de ces demandes de remboursement les PE éducateurs assumant des heures d’enseignement.

Pour le SNUDI-FO, cette prise de conscience ne va pas assez loin et demande à l’échelon départemental comme à l’échelon national que tous les PE éducateurs bénéficient de l’ISAE.

Le SNUDI-FO s’est d’ailleurs adressé en ce sens au DGRH au Ministère. Ce courrier a été relayé auprès de tous les PE éducateurs de l’EREA afin qu’ils puissent faire valoir leurs droits pour l’ISAE.

Rythmes scolaires et remontée des demandes : le SNUDI-FO demande au DASEN s’il a fixé une date butoir aux communes pour revenir à la semaine de 4 jours. Il n’en est rien contrairement à ce qu’annoncent certaines communes.

Télétravail  : certains collègues attendent avec impatience les possibilités de mise en œuvre du télétravail. Après quelques recherches auprès du secrétaire général, il s’avère que l’arrêté portant application de ces dispositions dans l’éducation nationale a été soumis au comité technique ministériel du 30 janvier 2018 et sera publié au JO prochainement. Enfin !

cale




SPIP 2.1.26 [21262] habillé par le Snudi Fo