Syndicat FO des Instituteurs et Professeurs du Bas-Rhin
Maison des syndicats 1, rue Sédillot 67000 STRASBOURG
Tel : 03.88.35.24.22 snudi.fo67@orange.fr


CAPD du 8 novembre 2018 : notre compte-rendu et notre déclaration préalable
Publié; le 9 novembre 2018 | snudi FO 67

Le SNUDI-FO siégeait hier matin pour la CAPD "Formation continue". Vous trouverez ci-dessous notre déclaration préalable.

PDF - 114.8 ko
Déclaration préalable SNUDI-FO

A l’ordre du jour également :

- La plateforme Gaïa
- Affectations des surnuméraires
- Pression des collègues des CP et CE1 dédoublés.

Plan Départemental de Formation 2018-2019

Toutes les demandes de formation qui ne nécessitent pas de remplacements ont été retenues.

Concernant la formation « Premiers Secours », l’ensemble des collègues vont être retenus mais il reste encore beaucoup de place. De ce fait, l’administration va organiser des relances dans les prochains jours.

Le SNUDI-FO déplore que ces formations ne soient proposées aux enseignants en majorité pendant les congés scolaires ce qui peut être un frein important pour les collègues et ouvre la porte à la généralisation des formations pendant les congés faute de remplaçants disponibles.

Le stage de formation qui devait avoir lieu durant les congés de la Toussaint et qui avait été annoncé comme annulé (faute de budget pour le matériel) sera proposé à nouveau pour les congés de février.

Le département avait pour objectif de former au moins 1000 personnes aux Premiers Secours cette année. Cet objectif n’est pas atteint.

La question de la formation des collègues de maternelle concernant l’accueil des élèves à besoins particuliers a été abordée et relève d’un besoin urgent des enseignants. L’administration soumettra ce point au prochain conseil de formation du mois de décembre.

La plateforme Gaïa La lourdeur de cette plateforme pour l’inscription aux animations pédagogiques pèse sur le temps et l’énergie des collègues.

L’administration admet que Gaïa « n’est pas un outil agréable et souple » mais ne dispose d’aucun autre outil à ce jour.

Les représentants du personnel rappellent à l’administration que le rôle des Conseillers pédagogiques n’est pas d’inscrire d’autorité aux animations pédagogiques des collègues qui ne l’auraient pas fait. Actuellement cette situation pèse sur les CPC qui estiment avoir un rôle d’accompagnants.

Le SNUDI-FO en profite pour rappeler à tous les collègues que la notion d’animation pédagogique obligatoire n’existe pas. A bon entendeur…

L’administration assure que les enseignants recevront des convocations valant ordre de mission avec les dates et les heures mêmes si ces dernières n’apparaissent pas encore sur Gaïa.

Le service de la DSI du Rectorat reste à la disposition des collègues en la personne de Didier Recht actuellement en congé remplacé par M. Metter pour aider les collègues qui éprouvent des difficultés.

Affectations des collègues en surnombre Les collègues en surnombre ont été affectés dès la semaine de la rentrée. 9.5 ETP (Equivalents Temps Pleins) dans des écoles à l’année de Strasbourg. 4.5 ETP dans des classes supplémentaires dans le sud d’Illkirch et 4 mis à l’année pour aider des écoles.

Au passage, le SNUDI-FO fustige l’absence de réunion paritaire au moment de la rentrée pour implanter tous les postes nécessaires. L’IA-DASEN de l’époque a, de cette manière, économisé des quotités de décharges de direction non négligeables !

Il reste 35.5 surnombres ordinaires rattachés à une circonscription la plus proche de leur domicile et dans l’école la plus proche de leur domicile.

Pression des collègues des CP et CE1 dédoublés

Le SNUDI-FO signale à l’administration que les collègues ayant des classes dédoublées dans les REP et REP+ subissent des pressions de la part de leur hiérarchie.

Ils ont le sentiment que leur liberté pédagogique est mise à mal. De plus, le nombre de réunions de concertation, de mails et de visite surchargent le travail des collègues.

Le SNUDI FO déplore que la pression politique sur ces dispositifs 100% de réussite impacte négativement les conditions de travail collègues.

Et les promotions, c’est pour quand cette année ? Comment ça va se passer ?

A la grande différence de toutes les autres organisations syndicales représentatives du Bas-Rhin, le SNUDI-FO n’a pas signé PPCR.

A ce titre, tous les problèmes posés par ce non-protocole sortent au grand jour à chaque campagne de promotions.

Comment seront déterminées les accélérations de carrière pour les 1er et 2ème rendez-vous de carrière.

Comment régler le problème des avis pérennes du 3ème rendez-vous de carrière ?

Comment accepter que des collègues restent bloqués toute leur carrière à la classe normale ?

Enfin, comment accepter que l’arbitraire soit érigé en règle ?

Cette situation est inacceptable et les problèmes restent entiers.

L’IA propose un GT pour établir des règles de différenciation des collègues.

Il est hors de question pour le SNUDI-FO de s’associer à la mise en place de règles basées sur l’application du PPCR et exige qu’un barème soit remis en place basé principalement sur l’ancienneté générale de service.

Que les signataires assument !

Le SNUDI-FO rappelle ses revendications à ce sujet :
-  Abandon de l’évaluation PPCR que FO n’a pas signé (rendez-vous de carrière, accompagnement…)
-  Un pourcentage de promus à la hors classe au moins égal à celui du 2nd degré (17%),
-  La possibilité d’évolution à la hausse des appréciations des IA,
-  ET surtout un barème basé essentiellement sur l’Ancienneté Générale de Service !

Toute autre proposition, qu’elle vienne de l’administration ou d’autres organisations syndicales sont et resteront inacceptables pour le SNUDI-FO !

cale




Documents Liés
Déclaration préalable SNUDI-FO
PDF - 114.8 ko
Rechercher sur le Site
SPIP 2.1.26 [21262] habillé par le Snudi Fo