Syndicat FO des Instituteurs et Professeurs du Bas-Rhin
Maison des syndicats 1, rue Sédillot 67000 STRASBOURG
Tel : 03.88.35.24.22 ou 03.88.09.42.79 snudi.fo67@orange.fr


Education prioritaire : des conclusions encore écrites à l’avance !!
Publié; le 2 octobre 2013, mis à jour le 3 octobre 2013 | snudi FO 67

EDUCATION PRIORITAIRE : Assises académiques et journées banalisées, encore une fois des conclusions écrites à l’avance.

Le ministre a décidé d’organiser « sur la base d’un questionnement national » des journées banalisées dans les établissements des réseaux d’éducation prioritaire avant la tenue des assises de l’éducation prioritaire en novembre dans les académies. Le SNUDI-FO constate que sur la forme, le ministre reprend la méthode qu’il a employée pour sa loi de territorialisation de l’école et que sur le fond les assises de l’éducation prioritaire s’intègrent entièrement dans le processus de « refondation ». S’il est annoncé par le ministère qu’il s’agit de « recueillir réflexions et suggestions », il est bien précisé que les assises de l’éducation prioritaire « ont pour objectif de faire partager le diagnostic établi dans le cadre de la modernisation de l’action publique (MAP) » .

Sous couvert des « diversités des situations académiques et des remontées de terrain », c’est bien la même politique d’austérité qui est à l’oeuvre dans la MAP que dans la RGPP. Si les lettres ont changé, l’esprit et l’objectif demeurent. Car le second objectif de cette « consultation » est d’étudier les conditions de faisabilité des leviers d’efficacité identifiés dans ce diagnostic. « Leviers pour une éducation prioritaire plus efficace » , dont la traduction en langage MAP est aisée :
- resserrer le périmètre en « l’ajustant aux écoles et collèges connaissant les plus fortes concentrations de défavorisés
 » ; ce qui en MAP signifie : faire sortir des établissements de l’éducation prioritaire y compris la prime ZEP pour les enseignants ;

- « Dans l’état actuel des connaissances et des budgets disponibles, il est souhaitable de centrer l’usage des moyens vers l’école quitte à trouver des ressources au niveau du lycée » (p. 38), ce qui en MAP signifie : supprimer des décharges statutaires aux certifiés et aux agrégés pour financer le premier degré et préfigure sans doute les intentions du ministre en matière de refonte des missions et statuts dans le secondaire. (cf socle commun)
- « attirer » et « retenir des professeurs motivés et efficaces » par des « leviers financiers (jusque là peu convaincants), relatifs au mouvement, à l’évolution des carrières, aux conditions d’exercice, aux dynamiques d’équipe et à l’accompagnement »
 ; ce qui en MAP signifie : instituer des zones franches en matière de carrière et de droits statutaires sur le modèle du dispositif ECLAIR.

- « renforcer le pilotage national » en articulation avec d’autres politiques publiques (ville, petite enfance, famille, jeunesse) ou encore en renforçant l’évaluation interne et externe ; ce qui en MAP signifie : confier aux collectivités les missions dont l’Etat se désengage.

Avant que la discussion n’ait débuté, ses conclusions en sont déjà annoncées. Les voix des personnels devraient se soumettre à la double contrainte de l’austérité budgétaire et de la remise en cause des statuts des personnels. Ce n’est pas ce qu’ils demandent.

Le SNUDI-FO confirme ses revendications :

- maintien de l’égal accès à l’instruction pour tous les élèves partout en France

- maintien de toutes les garanties statutaires nationales

- maintien des statuts particuliers de tous les personnels et des décharges statutaires qui leur sont attachées

- aucune baisse de rémunération.

C’est sur ses positions et revendications que le SNUDI-FO s’exprimera sur ce dossier à tous les niveaux, y compris dans les assises académiques de l’éducation prioritaire.

Les élèves seront libérés le jeudi 10 octobre 2013 après-midi, le Ministre aura-t-il le culot de faire rattraper cette demi-journée aux enseignants de l’éducation prioritaire au prétexte fallacieux déjà utilisé pour la journée de prérentrée "que l’on a volé aux élèves" des heures d’enseignement ?

cale




Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
Dialogue social : confirmation et rétropédalage du Ministère !
ISAE : réalité et tour de passe-passe !
Carnets de suivi des élèves en maternelle : un nouveau dispositif contre le statut...
Retrait de la loi "Travail" : grève interprofessionnelle jeudi 28 avril !
Circulaire de rentrée : enfumage et obstination !
Pré rentrée : la 2ème journée, ça n’existe pas !
Réforme du code du travail : communiqué intersyndical
Le Ministère relance l’idée du fonctionnement de l’école pendant les congés !
Point d’indice dans la fonction publique : le fiasco PPCR confirmé !
Remplacement : la cote d’alerte est dépassée !
Modification des obligations réglementaires de service des PE : le SNUDI-FO s’oppose à ce scandaleux projet !
Nouvelle bombe ministérielle sur les obligations de service des enseignants du 1er degré
Corps unique de psychologues : pour FO, c’est Non !
Force Ouvrière défend les DUT et les IUT
Réforme du capital décès : le gouvernement fait les poches des veuves et des orphelins !
Réforme du collège : nouvel appel à la grève le 26 janvier 2016
La laïcité n’est pas une valeur à débattre, c’est un principe qui doit s’appliquer !
Capital décès : le gouvernement attaque les droits sociaux des fonctionnaires !
Projet de décret sur de nouvelles obligations de service des PE : les congés menacés !
Le gouvernement et les fonctionnaires...l’amour vache !
< 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 |>
SPIP 2.1.26 [21262] habillé par le Snudi Fo