Syndicat FO des Instituteurs et Professeurs du Bas-Rhin
Maison des syndicats 1, rue Sédillot 67000 STRASBOURG
Tel : 03.88.35.24.22 ou 03.88.09.42.79 snudi.fo67@orange.fr


Rythmes scolaires : une brèche est ouverte !
Publié; le 8 octobre 2013 | snudi FO 67

Rythmes scolaires

Le chaos doit cesser immédiatement !

La commune de Crillon dans l’Oise sort du dispositif ! La commune, qui avait mis en application la réforme des rythmes scolaires en septembre 2013, vient de faire marche arrière.

Après quinze jours de contestation des parents qui a donné lieu à une pétition de 66 signatures sur 70 élèves et une manifestation devant l’inspection académique, le regroupement pédagogique intercommunal de Crillon, Haucourt, Vrocourt et Martincourt, a décidé lundi 16 septembre d’abandonner pour cette année la semaine des quatre jours et demi. Les parents d’élèves ont mis le doigt sur « des problèmes d’insécurité : « seulement trois accompagnateurs pour escorter une cinquantaine d’enfants jusqu’à la salle des fêtes de Crillon. Les animateurs du périscolaire, nous ne les connaissions pas. On ne sait pas s’ils étaient diplômés. Ils n’avaient même pas le numéro de téléphone des parents ».

Une première décision qui en appelle d’autres. Le ministre serait bien inspiré de suspendre la mise en oeuvre du décret. Après les 95 % de grévistes à Aubervilliers le 3 octobre pour la suspension des rythmes scolaires à l’appel du SNUDI-FO, du SNUipp-FSU, de SUD, et de la CGT, à Ris-Orangis, le SNUDI-FO avec le SNUipp-FSU, la CGT et SUD appellent à un rassemblement à la mairie le 7 octobre pour demander « l’abandon du dispositif ».

A Toulouse, le SNUDI-FO, le SNUipp-FSU, la CGT et SUD appellent « tous les enseignants du département à se rassembler mercredi 9 octobre à 13 h 30 devant l’école Lakanal de Toulouse (1 place de la Daurade) et à manifester jusqu’au Rectorat où se tient le Groupe de Travail de suivi de la mise en place des nouveaux rythmes. Pour l’abrogation du décret Peillon et ouverture de véritables négociations pour sa réécriture »…

A Paris, le SNUDI-FO, le SNUipp-FSU, la CGT, SUD et la CNT appellent à l’assemblée générale de tous les enseignants le 8 octobre pour préparer le rassemblement à la mairie pour la suspension immédiate de l’Aménagement des Rythmes Educatifs.

Il y a urgence !

L’application du décret du 24 janvier 2013 doit être suspendue Le décret doit être abrogé !

cale




Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
L’inclusion scolaire condamne l’enseignement spécialisé à la disparition !
Création des Indemnités de missions particulières : pour le SNUDI-FO, c’est toujours NON !
Rythmes scolaires : rapport de la Sénatrice Cartron !
Création du corps unique de psychologues scolaires : un marché de dupes !
Journées de refondation de l’école : aveuglement et obstination !
Direction d’école : le SNUDI-FO n’acceptera ni charte ni protocole !
Postes en EREA : alerte générale !
"La loi de refondation de l’école clouée au pilori !"
Lourdes menaces sur les SEGPA
Rapport sur l’avenir des circonscriptions du 1er degré
Le Conseil Supérieur de l’Education rejette le projet de programmes de la Ministre !
Rythmes scolaires : compte-rendu de l’audience
Décret relatif aux fonctions de maître formateur et de conseiller pédagogique : c’est NON pour Force Ouvrière
Rythmes scolaires : le dossier n’est pas clos !
Projet de circulaire CLIS-ULIS
Rythmes scolaires : le massacre doit cesser, le SNUDI-FO s’adresse directement à la Ministre !
Réforme du collège : une pétition à signer et une nouvelle journée nationale d’actions
Projet de circulaire des SEGPA : les craintes se confirment !
Assises de l’Education : qui veut détruire l’Ecole remplace les personnels statutaires par des "partenaires"
Rythmes scolaires : les municipalités modifient les horaires unilatéralement, merci messieurs Peillon et Hamon !
1 | 2 | 3 | 4 | 5 |>
SPIP 2.1.26 [21262] habillé par le Snudi Fo